AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Les Borgia ₪ [4/11]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Les Borgia ₪ [4/11] Mar 31 Juil - 18:12


Les Borgia

Personnage Libre
Personnage Pris
Personnage Réservé

    Rodrigo Borgia ou Alexandre VI Jeremy Irons
    Vanozza Cattanei Joanne Whalley
    Cesare Borgia François Arnaud
    Juan Borgia David Oakes
    Lucrezia Borgia Holliday Grainger
    Joffre Borgia Aidan Alexander
    Giulia Farnèse Lotte Verbeek
    Jean ou Juan de B. Llançol Mark Ryder
    Pedro Luis de B. Llançol Sam Claflin
    Isabella Borgia Eva Green
    Ana de Borja Llançol Freya Mavor





Dernière édition par Le lion de Judas le Mar 6 Aoû - 0:27, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Les Borgia ₪ [4/11] Jeu 2 Aoû - 17:20


Rodrigo Borgia ou Alexandre VI


Little yellowcup.

Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le 1er janvier 1431 à Xàtiva , Valence. Cela fait à présent 63 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de célibataire et je suis hétérosexuel ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe aisée et mon titre n’est autre que Pape, Evêque de Rome, Vicaire de Jésus-Christ, Successeur du prince des apôtres, Pontife suprême de l’Église universelle, Primat d’Italie, Archevêque métropolitain de la province romaine, Souverain de l’État de la Cité du Vatican, Serviteur des serviteurs de Dieu. Je fais donc partie des Borgia et je me battrais pour mes honneurs. Dieu m’a également fait à l’image de Jeremy Irons et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita
Rodrigo Borja est née à Valence où sa famille réside depuis qu’ils ont participé à la Reconquista. Très vite le jeune homme entre dans l’Église avec l’aide de son oncle le pape Calixte III qui le considère comme son fils adoptif. Rodrigo part pour l’Italie afin d’être auprès de son père d’adoption. Là bas, il reçoit une très bonne éducation notamment en étant entouré de l’humaniste Gaspard de Vérone. Suite à ces études, il obtient ensuite un doctorat en droit civil et canonique à Bologne. Calixte III le fait nommer archevêque titulaire de Valence en 1456 alors qu’il n’ a que vingt-cinq ans. Il devient également cardinal la même année. En 1457, Rodrigo devient le vice-chancelier de l’Église romaine qui est une place de prestige, il gardera cette place jusqu’à ce qu’il soit élu pape et qu’il donne la relève à Ascanio Sforza. D’ailleurs, c’est le 11 août 1492 que Rodrigo succède au pape Innocent VIII après mainte corruption et simonie de sa part pour arriver à ses fins. Coté vie sentimentale, Rodrigo tombe amoureux de Vanozza dei Cattanei une noble romaine en 1470 alors qu’il vient d’être ordonné prêtre. Malgré ces vœux envers l’Église, ils auront ensemble quatre enfants : Cesare, Juan, Lucrezia et Joffre. Bien évidemment, le pape a eu avant cet amour d’autres enfants dont Pedro Luis qui est mort mystérieusement. Lorsqu’il est élu souverain pontife, Rodrigo décide de se séparer de sa maîtresse Vanozza afin de faire honneur à ses nouveaux titres et sa position. Néanmoins, il tombe très vite amoureux de Giulia Farnèse qui n’est autre que l’épouse d’Orsino Orsini. Le pape ne se cache pas, il montre son amour aux yeux de tous ce qui en choque plus d’un. D’autant que née de cette union une jolie petite Laura dont le pape assure sa paternité comme le reste de ses enfants. Rodrigo hormis les rumeurs sur lui et sa famille doit faire face à de nombreux problèmes. C’est le cas de la revendication de la couronne de Naples dont Charles VIII de France et Alphonso II de Naples se revendique roi de Naples. Le pape doit prendre part à cette guerre sans compter que Giuliano Della Rovere, le plus grand ennemi des Borgia fait tout pour déposséder le pape. De plus, Gilarmo Savonarole un moine dominicain de Florence joue les trouble fête et remet en cause l’Église. Le pape peut compter sur ses enfants dont il se sert pour de nombreuses alliances afin d’établir son pouvoir sur Rome et qui sait sur le monde.

Vanozza Cattanei ; Son ancienne maîtresse. Rodrigo ne l’aime plus mais, il a toujours autant d’affection pour elle. Il la considère comme un membre apparentier de cette famille. Il n’hésite pas à lui demander conseil ou de faire raisonner leur fille Lucrezia.

Giulia Farnèse ; Sa maîtresse et mère de sa fille Laura. Rodrigo en est fou amoureux d’elle, il ferait tout pour elle quitte à satisfaire ses caprices. Il est à son écoute et la fait participer aux affaires de l’Église. Leur idylle est montrée au grand jour ce qui en choque plus d’un surtout auprès des hommes de Dieu.

Cesare Borgia ; Son fils aîné. Rodrigo est plus sévère avec lui qu’avec son frère Juan. Il faut dire qu’il attend beaucoup de sa part, c’est pourquoi il l’a nommé cardinal afin qu’il puisse l’aider dans son règne. Néanmoins, le pape est sourd au vœux de son fils : celui de devenir soldat. Il voit bien que son fils est malheureux mais, il ne veut rien savoir.

Juan Borgia ; Son fils cadet. Le pape l’aime plus que ses autres fils. C’est son préféré et cela même s’il ne veut pas se l’avouer qu’il fait des préférences. Il écoute plus facilement Juan et tente de le satisfaire en répondant à ses requêtes. S’il lui arrivait quelque chose, il ne s’en remettrait pas.

Lucrezia Borgia ; Sa fille chérie. Hormis, Laura, il s’agit de sa fille préférée. Il s’agit de sa pierre précieuse et ne veut que son bonheur. Cependant, Rodrigo est maladroit avec elle, il prend des décisions qui ne sont pas forcément bonnes pour la jeune femme comme par exemple son mariage avec Giovanni Sforza.

Joffre Borgia ; Son dernier fils. Rodrigo l’apprécie mais, il se doute de sa paternité. Dernièrement, le pape l’a marié à Sancia de Naples pour une alliance avec Naples. Il espère que ce mariage se déroulera bien et que Joffre soit heureux.





Dernière édition par Le lion de Judas le Ven 3 Aoû - 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Les Borgia ₪ [4/11] Jeu 2 Aoû - 17:20


Vanozza Cattanei


fromtoday.


Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le 13 juillet 1442 à Mantoue. Cela fait à présent 52 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de marié et je suis hétérosexuel ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe aisée et mon titre n’est autre que Comtesse dei Cattanei et aubergiste. Je fais donc partie des Borgia et je me battrais pour mes honneurs. Dieu m’a également fait à l’image de Joanne Whalley et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita

Vanozza de son prénom Giovanna est issue de la famille Candie qui se situe à Mantoue. Elle rencontre pour la première fois Rodrigo Borgia en 1460 lors d’un congrès à Mantoue, elle est âgée à ce moment là de seulement dix huit ans. Vanozza a dix ans de moins que Rodrigo. C’est le coup de foudre entre eux et leur relation sera rendu publique lorsque Borgia sera âgé de quarante ans et elle trente. En 1474, après son retour d’Espagne, Rodrigo fait installer Vanozza à Rome dans un palais près du sien. La jeune femme entreprend dans la cité d’ouvrir des auberges. La même année, Borgia lui donne pour époux Domenico d’Arignano officier de l’Eglise. Cela permet pour Vanozza et Rodrigo de vivre leur amour en toute légalité sans que la jeune femme salisse son honneur. En 1475, Cattanei donne naissance au premier enfant de Rodrigo : Cesare. En 1476, elle accouche de Juan son second fils, a ce moment là Vanozza est veuve puisque Domenico est mort. La jeune femme donne ensuite naissance en 1480 à Lucrezia. Le cardinal Borgia décide la même année de régulariser une nouvelle fois la situation de sa maîtresse en la mariant à un Milanais : Giorgio de Croce, secrétaire de Sixte IV qui est d’ailleurs un homme riche. En 1482, Vanozza donne naissance au dernier fils de Rodrigo : Joffre puis à Octave qui est en revanche le fils de Croce. En 1486, Octave et Giorgio meurt, Vanozza se retrouve une fois de plus veuve. Elle se remarie avec un Mantouan : Carlo Canale qui est un homme de lettres réputé et qui a été chambellan du cardinal de Gonzague. Alors que Rodrigo est élu pape, leur amour s’évapore petit à petit. Il faut dire que le pape a une nouvelle maîtresse Giulia. Cela brise le cœur à Vanozza dont il lui faudra du temps pour se remettre. Néanmoins, Rodrigo et elle garderont quand même une certaine affection, peut-être parce qu’il s’agit de la mère de ses enfants. Quoiqu’il en soit Vanozza garde son amour pour ses enfants dont elle conseille le plus souvent.

Rodrigo Borgia ; Son ancien amant. La jeune femme l’aime toujours même si elle s’est quand même résigné à l’aimer comme auparavant. Ils sont restés en bons termes, elle est la mère de ses enfants et fait tout pour l’aider lorsque celui-ci à du mal à connaître leur progéniture.

Giulia Farnèse ; La nouvelle maîtresse du pape. Si au début, Vanozza était révolté et haïssait cette femme de lui avoir piquer la place qui lui était réservé dans le cœur de Rodrigo, il n’en ai rien à présent. Vanozza a apprit à connaître Giulia, toutes les deux s’entendent et se comprennent.

Cesare Borgia ; Son fils aîné. Elle est plus proche de lui que de ses autres fils. Vanozza a remarqué qu’il souffrait de sa position de cardinal et de ses problèmes relationnels. Elle est là pour l’aider tout comme il lui redonne le sourire. C’est grâce à lui qu’elle a réussit à aller de l’avant lorsque Rodrigo l’a quitté.

Lucrezia Borgia ; Sa fille. Peut-être parce qu’il s’agit de son unique fille, Lucrezia lui est précieuse. Elle la protège et lui apprend les choses de la vie. Lorsque Rodrigo est devenu pape, Vanozza fut séparer de sa fille, à présent qu’elle la retrouvé elle compte bien rattraper le temps perdu. D’autant que Lucrezia est devenue une femme à présent, Vanozza l’ aide du mieux qu’elle peut notamment en s’occupant de Giovanni.

Juan Borgia ; Son fils cadet. Comme tout ses enfants, Vanozza aime son fils. Néanmoins, elle n’a pas autant d’affinité avec Juan qu’avec Cesare. Cattanei n’apprécie pas quelques attitudes de sa part, elle a toujours dans l’espoir que Juan change et redevienne le petit garçon qu’elle a toujours connu.

Joffre Borgia ;
Son petit dernier. Vanozza l’a toujours couvé et prit soin de lui. Lorsque Rodrigo a annoncé le mariage de Joffre avec Sancia de Naples, la mère de famille était tout simplement révoltée. Ne pouvant rien faire à cette décision, Vanozza se contente de prendre de ses nouvelles.





Dernière édition par Le lion de Judas le Ven 3 Aoû - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Les Borgia ₪ [4/11] Jeu 2 Aoû - 17:21


Cesare Borgia


AshlynLily.

Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le 13 septembre 1475 à Rome. Cela fait à présent 19 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de célibataire et je suis hétérosexuel ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe aisée et mon titre n’est autre que Cardinal de l'Église catholique. Je fais donc partie des Borgia et je me battrais pour mes honneurs. Dieu m’a également fait à l’image de François Arnaud et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita
Cesare est le fils de Sa Sainteté le pape Alexandre VI et de son ancienne maîtresse : Vanozza Cattanei. Il est l’aîné d’une famille de quatre enfants dont ses frères et sa sœur s’appellent respectivement : Juan, Lucrezia et Joffre. Comparé à ses frères, Cesare est le seul de la famille a suivre une carrière religieuse. Non pas qu’il le veuille bien au contraire, Borgia souhaite devenir un soldat mais, parce que son père l’a décidé. Ainsi, il est nommé Sacré pro notaire de la Papauté à sept ans, évêque de Pampelune à quinze ans et cardinal de Valence à dix sept ans. Le jeune homme en plus de recevoir des titres a fait ses études de droit à Pise et Pérouse. Son père avec ses frères et sa sœur l’a reconnu publiquement. Le jeune Borgia fait tout pour servir son père même s’il déteste sa condition et arrive à ses fins de manière peu orthodoxe. Ses ambitions, sa volonté et son charme vont permettre à Cesare d’être le modèle de Machiavel dans son ouvrage le Prince. Proche de sa sœur Lucrezia, on lui assimile une relation d’inceste. Quant avec son frère Juan , les relations sont plutôt tendu. Il faut dire que Cesare souhaite un jour obtenir la place de son cadet, il l’envie et le trouve incompétent. Les deux frères s’aiment et se détestent ce qui crée des tensions au sein de la famille. La guerre approche à grand pas, Borgia ne manque pas d’avoir plus d’un tour dans son sac accompagné de son ami et homme de main Micheletto pour aider son père le pape.

Rodrigo Borgia ; Son père. Cesare l’aime et lui est totalement dévoué. Il ferait tout pour que son père garde son trône et prospère. Cependant, le jeune homme est petit à petit déçu de voir que son père préfère Juan malgré tout les efforts qu’il fournit. Tout comme le fait qu’il est obligé de garder sa robe de cardinal à contre cœur. Borgia fait tout pour montrer à son père qu’il n’est pas fait pour être un homme d’Eglise.

Vanozza Cattanei ; Sa mère. Il s’agit de la femme la plus précieuse au monde à ses yeux avec Lucrezia. S’il lui arrivait du mal ou qu’on l’injure, Cesare fait tout pour lui rendre justice. Il n’aime pas voir sa mère souffrir et il est là quand ça ne va pas. Ils sont assez proche, sa mère peut compter sur lui.

Lucrezia Borgia ; Sa petite sœur. C’est la prunelle de ses yeux. Le relation de frère et de sœur dépasse la limite du raisonnable, ils sont plus que proche et leur relation est unique. Personne ne peut les comprendre. Cesare pourrait mourir pour sa sœur et il est assez jaloux quand les hommes prennent son cœur. Si jamais on osait lui faire du mal, il apporterait le cœur de ses victimes sur un plateau d’or à sa sœur.

Juan Borgia ; Son cadet. Le relation se résume à souffler du chaud et du froid. Les deux frères s’aiment autant qu’ils se détestent. Ces sentiments envers lui plutôt néfaste sont lié au fait que Rodrigo a des préférences entre les deux, Cesare en souffre et il doit l’admettre, rejette toute cette souffrance sur son cadet qui a le don de le narguer. Le cardinal sera cependant toujours là pour lui en cas de problème. Mais, il espère convoiter sa place de capitaine générale.

Joffre Borgia ; Son petit frère. Cesare l’a souvent protégé, il a était outré de savoir qu’on allait marier le dernier aussi rapidement alors qu’il n’est qu’un enfant. Le cardinal reste en contacte avec lui et tente de lui remonter le moral dès qu’il en a la possibilité.

Micheletto Corella ; Son ami et homme de main. Cesare n’avait pas confiance en lui au tout début de leur relation. Cependant, ce dernier lui a à mainte reprise montré qu’il était un homme de confiance. Depuis, les nombreuses missions que Cesare le lui a ordonné, Micheletto et lui sont amis.





Dernière édition par Le lion de Judas le Ven 3 Aoû - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Les Borgia ₪ [4/11] Jeu 2 Aoû - 21:41


Juan Borgia


tumblr.

Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le 24 Janvier 1476 à Rome. Cela fait à présent 18 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de marié et je suis hétérosexuel ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe aisée et mon titre n’est autre que duc de Gandie, prince de Tricarico, gonfalonier de l'Église et préfet de Rome. Je fais donc partie des Borgia et je me battrais pour mes honneurs. Dieu m’a également fait à l’image de David Oakes et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita
Juan est le second fils de Rodrigo Borgia de Vanozza dei Cattanei. Juan n'a jamais cru qu'un jour, il sera préfet de Rome et capitaine général de l'église et ni marié à une belle espagnole du nom de Maria Enriquez de Luna qui a récemment donné naissance à leur premier enfant, Juan, son héritier tant attendu. Pourtant, aujourd'hui, il se retrouve à la tête d'une armée avec plusieurs titres. Et marié depuis quelques mois déjà. Il peut remercier Dieu, mais tout particulièrement son père, le pape Alexandre VI, qui a fortement aidé dans tout cela. Juan est fier de ce qu'il est aujourd'hui, certes, rien n'est gagné, rien ne sera jamais gagné, car il y aura toujours des ennemis pour vouloir faire descendre la famille Borgia. Il veille sur sa famille tout comme son frère aîné, Cesare Borgia, avec qui partout, les tensions sont bien trop fortes pour la famille qui a besoin de chacun des membres Borgia, pour garder la famille unie, fidèle et loyal. Ce sont les seules personnes sur qui l'on peut compter, généralement. Il ne faut pas oublier les nombreuses disputes entre les deux frères, nul ne sait jusqu'où cela peut mener. Juan fait tout pour avoir et garder l'affection de leur père et de faire en sorte qu'il soit fier de lui et prochainement, il partira pour la guerre, il se battra contre lesFrançais, laissant derrière lui, son épouse et leur unique enfant. C'est un homme qui aime la vie, il vit jour pour jour et comme il l'entend, même si parfois, il semble faire des actions qui ne semblent pas plaire à certaine personne. Qu'importe, pour lui, c'est un homme libre en tout point ou presque. Juan compte bien gagné cette guerre et prouver à tous, particulièrement son père et surtout son frère, qu'il est capable de diriger une armée et qu'il a ce qu'il faut.

Rodrigo Borgia ; Son fils cadet, il est un peu son reflet, il est plus près de l'Espagne que de l'Italie. Ils sont plutôt proches. Juan sait qu'il est, le préféré de Rodrigo, en tout cas, il adore le montrer et il est fier d'avoir l'affection totale de leur père. Certes, il sait aussi qu'ils aiment chacun de ses enfants, mais pourtant, il porte une affection particulière pour Juan. C'est sûrement qu'il se ressemble plus qu'il le faudrait, mais peut-être aussi qu'ils sont différents, lorsqu'ils ne sont pas en accord. Juan a tendance à se taire pour ne pas le décevoir, mais surtout, pour ne pas s'énerver, car cela arrive parfois. Quoi qu'il en soit, Juan ne cesse de prouver à son père qu'il mérite sa place et ses titres, qu'il est digne d'être le fils du pape.

Vanozza dei Cattanei ; Juan aime sa mère tout comme son père, mais il ne se sent pas aussi proche d'elle que lui. Cependant, il n'aime pas voir d'autres hommes dans la maison de sa mère. Il n'hésite pas à défendre l'honneur de la famille et à frapper l'homme qui y serait présent.

Cesare Borgia ; Son frère cadet. Ils sont constamment en compétition. Ils veulent à tout prix avoir l'amour de leur père, malheureusement, Juan est un soldat et c'est le rêve du cardinal, qui veut l'être lui aussi, être débarrassé de cette soutane. Son frère, Juan aime le narguer sur cela, ce qui a le don d'agacer Cesare. Les deux frères cherchent toujours à se venger de l'un et de l'autre. Leur relation est plus compliquée qu'on pourrait le croire. Les deux frères s'aiment et se détestent à la fois.

Lucrezia Borgia ; Enfants, ils étaient proches et ils s'entendaient bien. Elle le préférait lorsqu'il avait encore son innocence et non son arrogance et ses déboires. Lucrezia et Juan ne sont pas vraiment proches et préfère l'éviter le plus possible. Il en est de même pour Juan.

Joffre Borgia ; Juan l'aime bien et le protège, comme le reste de sa famille. Il ne veut pas qu'il lui arrive quoi que ce soit. Malgré tout, il ne se gêne pas pour coucher avec Sancia de Naples, l'épouse de son petit frère Joffre. Il a d'ailleurs demandé à cette dernière de prendre soin de ce dernier.





Dernière édition par Le lion de Judas le Ven 3 Aoû - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Les Borgia ₪ [4/11] Jeu 2 Aoû - 21:56


Lucrezia Borgia


tumblr.

Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le 18 avril 1480 à Subiaco. Cela fait à présent 15 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de célibataire et je suis hétérosexuel ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe aisée et mon titre n’est autre que noble. Je fais donc partie des Borgia et je me battrais pour mes honneurs. Dieu m’a également fait à l’image de Holliday Grainger et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita
Lucrezia est l'unique fille de Rodrigo Borgia et de Vanozza dei Cattanei. Elle est aussi la soeur des trois autres enfants, Cesare, Juan et Joffre Borgia. Lucrezia a fait ses études au couvent de Saint-Sixte. Elle a été élever par la suite par la cousine de son père, la veuve Adriana da Mila où elle a rencontré Giulia Farnèse dont elle est devenue amie et proche. Elle fut éduqué pour être une épouse exemplaire. Le 26 février 1491, un arrangement matrimonial a été établi entre Lucrezia et le Seigneur du Val D'Ayora dans le royaume de Valence, Don Cherubino Joan de Centelles, qui a été annulé moins de deux mois plus tard en faveur d'un nouveau contrat. Elle était fiancée à Don Gaspare Aversa, comte de Procida, mais le contrat du mariage fut annulé le 9 novembre 1492. Rodrigo Borgia était devenu le nouveau Pape depuis quelques mois à peine et il cherchait de nouvelles alliances. Lucrezia a donc été marié à Giovanni Sforza, cet abominable homme qui lui a sauvagement retiré son innocence. Fort heureusement, le pape a annulé le mariage pour impuissance. Lucrezia se retrouva de nouveau célibataire et enceinte. Cela fait quelques mois que Lucrezia n'est plus marié que son père cherche déjà de nouvelles alliances, il semble qu'il cherche du côté de Naples ou encore le doge de Venise, mais la jeune refuse catégoriquement de se remarier. Elle a bien trop souffert de son premier mariage et elle se contente d'un amant ou deux pour remplir son lit, mais pour son coeur, cela c'est autre chose, elle souffre encore et compte s'opposer aux nombreux prétendants. Elle préfère choisir un homme qu'elle aimerait véritablement et un homme qui sera digne d'avoir son coeur.

Rodrigo borgia ; Elle est l'aime beaucoup, mais elle a l'impression d'être un simple pion de politique à ses yeux. Pourtant, durant l'enfance, elle fut beaucoup plus proche, mais au fil des années qu'elle grandit, leurs relations s'éloignent et ils ne comprennent plus autant qu'avant. Et Lucrezia n'a plus envie de se marier contre son gré. Elle ne veut plus se marier et tomber sur un homme comme Giovanni Sforza, qui lui a fait du mal. Lucrezia tente de lui faire comprendre, mais en vain, tout ce qui compte c'est d'avoir des alliances, le meilleur moyen c'est de faire marier sa fille, mais elle en est malheureuse.

Vanozza dei Cattanei ; Lucrezia a toujours été proche de sa mère, mais lorsqu'elle a rencontré Giulia, elle semblait plus proche de la nouvelle maîtresse que de Vanozza. Cependant, elle a toujours besoin de sa mère et de ses conseils, de son amour. Ces temps-ci, sa mère semble vouloir faire comprendre à son unique fille l'importance des jeux politiques, mais Lucrezia n'a pas vraiment envie d'écouter cela, car elle sait déjà ce qu'elle veut. C'est surtout Rodrigo qui a demandé à Vanozza de raisonner leur fille.

Cesare Borgia ; Lucrezia a toujours été proche de son frère ainé. Elle a toujours eu besoin de son amour, de son affection et de lui tout simplement. Elle se sent bien en sa présence et se sent en sécurité dans ses bras. Ils se comprennent et se complètent par la même occasion. Tous deux pions des jeux politiques du pape, ils en sont malheureux et peuvent se réconforter et se confier à l'un et à l'autre. Lucrezia a mûri depuis son mariage, elle n'est plus la jeune innocente et elle s'est rapprochée de son grand frère, de façon plus proche. Elle en sera malade s'il venait à arriver quelque chose à Cesare, elle ne le supporterait, probablement qu'elle se vengerait d'ailleurs, avec tout ce qu'elle apprend ces temps-ci sur les poisons. La jeune femme jalouse secrètement des conquêtes de son frère. Quoi qu'il en soit, leurs relations semblent dépasser les limites qui sont permises entre une soeur et son frère.

Juan Borgia ; Enfants, ils étaient proches et ils s'entendaient bien. Elle le préférait lorsqu'il avait encore son innocence et non son arrogance et ses déboires. Lucrezia et Juan ne sont pas vraiment proches et préfère l'éviter le plus possible. Il en est de même pour Juan.

Joffre Borgia ; Ils ont passé une partie de l'enfance ensemble et l'autre, Lucrezia l'a passé dans un couvent. Lorsqu'elle est sortie de là, ils n'ont pas vraiment retrouvé la même complicité de l'enfance. Certes, ils ont continué de jouer aux cartes ensemble et de se parler, mais Lucrezia semble avoir grandi plus vite et de façon plus mature. Ils ne se voient plus vraiment souvent, mais ils s'aiment tout de même.

Giulia Farnèse ; Elles se sont rencontrée grâce à Adriana de Mila, mais aussi grâce à Rodrigo qui en a fait sa maitresse et très vite, elles ont continué à se croiser. Elles s'entendent très bien et elles sont proches. Giulia est plus vieille de quelques années, mais c'est un peu comme une grande soeur qu'elle n'a jamais eue. Giulia aime avoir les conseils de sa " belle-mère ".





Dernière édition par Le lion de Judas le Ven 3 Aoû - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Les Borgia ₪ [4/11] Jeu 2 Aoû - 21:57


Joffre Borgia


Fuckyeahborgia.

Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le date/mois/1482 à Rome. Cela fait à présent age ans que je suis sur terre. Je mène une vie de marié et je suis hétérosexuel ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe aisée et mon titre n’est autre que Prince de Squillace. Je fais donc partie des Borgia et je me battrais pour mes honneurs. Dieu m’a également fait à l’image de Aidan Alexander et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita

Joffre est le dernier fils de la fratrie Borgia. Ses frères et sa sœur ne sont autre que : Cesare, Juan et Lucrezia. Ses parents sont Vanozza Cattanei et Rodrigo Borgia devenu pape de Rome en 1492. Le petit garçon est assez proche de sa famille et ne se rend pas encore compte de l’ampleur de l’élection de son père. Joffre ne pense qu’à s’amuser comme un enfant de son age. C’est alors que deux ans plus tard, en 1494 que Joffre va littéralement changer et comprendre le monde qui l’entour. En effet, cette année là le petit dernier est le premier Borgia à se voir marier. Il épouse la belle Sancia d’Aragon qui est la fille de Ferante de Naples et la sœur d’Alphonso. En se mariant, Joffre apporte à la papauté une alliance avec Naples et fait de lui prince de Squillace, il n’a que douze ans. Tandis que Alphonso obtient le soutien de la papauté pour son investiture. Très vite, Joffre doit apprendre a devenir un homme et satisfaire Sancia. Le couple apprend à vivre ensemble et voyage souvent entre Rome et Squillace. Le jeune homme et son épouse n’arrivent pas à s’aimer, il faut dire que Joffre est conscient que Sancia le trompe avec son frère Juan. Ce dernier n’apprécie guère cela et commence petit à petit à se faire un caractère. Depuis, Joffre est méfiant vis-à-vis de certaines personnes de sa famille mais, il ne peut rien dire il doit continuer de satisfaire son père.

Rodrigo Borgia ; Son père. Joffre l’aime, c’est son modèle. Le petit garçon est fier de son père, de ce qu’il a accomplit. Il aime bien passer du temps avec lui pour comprendre le monde et devenir un jour comme lui un homme politique. Malheureusement, ces derniers temps Joffre ne le voit souvent, il faut dire qu’avec les devoirs de son père et son mariage, ils ne trouvent pas le temps.

Vanozza Cattanei ; Sa mère. Vanozza a toujours été là pour lui, elle l’a même d’ailleurs beaucoup trop couvert. Il sait qu’en cas de problème, il peut venir lui en parler. Vanozza comprend que son mariage ne l’a pas rendu heureux, il sait qu’elle a empêchée Rodrigo de faire cette alliance même si c’était en vain. Devant sa mère, Joffre fait preuve d’une grande maturité.

Cesare Borgia ; Son aîné. Cesare et lui s’apprécient, son frère l’a toujours protégé et joué avec lui. Joffre se rappelle encore quand son aîné l’ aidait aux jeux de cartes pour gagner sa sœur et sa mère. Joffre a très vite compris que Cesare n’avait rien d’un cardinal et qu’il en souffre tout comme lui sait que Joffre souffre de son mariage. Son frère essaie de le soutenir mais avec sa vocation, ils ne se voient peu souvent.

Lucrezia Borgia ; Sa sœur. Étant la troisième enfant de la famille, Joffre a pu longtemps jouer avec sa sœur. Ils avaient l’air si innocent. Maintenant, les jeux d’enfants se sont arrêtés pour des jeux d’adultes puisque tout les deux sont mariés. Joffre est nostalgique de cet époque où Lucrezia et lui étaient proches et ne se souciaient de rien.

Juan Borgia ; Son second frère. Joffre idéalisait Juan dans la mesure où ce dernier a pu devenir ce qu’il souhaitait c’est-à-dire un chef, diriger une armée. Ils étaient même assez proches. Cependant, depuis son mariage, Joffre s’est détaché de Juan. Il soupçonne ce dernier de toucher Sancia. Il n’espère qu’une chose découvrir la vérité et de se venger à sa manière.

Sancia de Naples ;
Son épouse. Joffre n’a pas eu le temps de la connaître avant leur mariage. C’est avec elle durant la nuit de noces qu’il est devenu un homme. Pourtant, cette intimité n’a pas joué en leur faveur, ils ne partagent pas les mêmes centre d’intérêts à cause de la différence d’age. De plus, Joffre se rend compte que son épouse est infidèle ce qui lui brise le cœur, il ne peut l’aimer malgré les efforts.





Dernière édition par Le lion de Judas le Ven 3 Aoû - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Les Borgia ₪ [4/11] Jeu 2 Aoû - 23:02


Giulia Farnèse


tumblr.

Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le jour/mois 1474 à Canino, Italie. Cela fait à présent 20 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de mariée à Orsino Orsini et je suis hétérosexuel ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe aisée et mon titre n’est autre que noble. Je fais donc partie des Borgia et je me battrais pour mes honneurs. Dieu m’a également fait à l’image de Lotte Verbeek et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita
Giulia est l'enfant de Pier Luigi Farnèse et de Giovannella Caetani. Elle n'est pas enfant unique et ni l'ainé, car on y retrouve déjà trois frères et une soeur. Elle a grandi dans la propriété de sa famille proche du lac de Bolsena et comme la règle d'aristocratie le voulait. Giulia a été éduquée dans un couvent de Rome. Lorsqu'elle a eu treize ans, Giulia est devenue orpheline de père. Deux ans plus tard, Giovannella conclu un accord avec Rodrigo Borgia pour faire marier sa fille, on la mariait donc au neveu du cardinal Borgia, seigneur de Bassanello. La jeune enfant âgée de quinze ans épousa Orsino Orsini, fils de Lodovico et Adriana de Mila, en 1489. Les noces sont célébrées à Rome le 21 mai 1489, dans la demeure du cardinal Borgia. Dans la même année, elle devient officiellement la maitresse du cardinal, plus tard Alexandre VI. Elle reste à ses côtés, même après qu'il a été élu. Aujourd'hui, elle voit très rarement son époux pour qui elle n'a que très peu d'affections pour rester auprès de leur fille Laura, reconnu comme une Orsini et auprès de son amant, Rodrigo Borgia.

Rodrigo Borgia ; Il est son tendre amant, cela fait déjà quelques années à peine qu'ils sont ensemble, pas officiellement aux yeux de Dieu, mais dans leur coeur. Ils s'aiment. Elle a délaissé son mari Orsino pour vivre auprès du Pape. Elle est toujours là pour lui, à l'écoute et prête à le conseiller. Ils n'ont pas vraiment de secret pour l'un et l'autre. Ils ont eu un enfant ensemble, la petite Laura qui a maintenant un an et demi, qu'ils chérissent ensemble.

Alessandro & Angelo Farnèse ; Ces deux frères qu'elle aime plus que tout. La famille passe avant tout. Ils s'aiment et sont assez proches de l'un et des autres. Giulia les voit plus ou moins régulièrement, car l'un est dans l'armée et l'autre au Vatican et ils peuvent se voir après chaque séance. Ils se rendent visite assez souvent, quand l'emploi du temps le permet.

Vanozza dei Cattanei ; Giulia n'a jamais vraiment détesté Vanozza, mais elles n'ont jamais été amies non plus. Cependant, au fil des années qui passent, Vanozza a compris que cela n'était pas une maîtresse passagère et que Giulia avait sa place dans le coeur de Rodrigo et qu'elle était une amie de sa fille, Lucrezia. Elles ont fini par se parler comme deux adultes civilisés à s'apprécie comme elles le peuvent et veulent le bonheur de Rodrigo.

Lucrezia Borgia ; Elle l'a tout de suite aimé, même si elle sait que Lucrezia aura toujours la première place dans le coeur de Rodrigo, car elle est l'enfant chérie du pape. Elles s'entendent très bien ensemble, malgré que Lucrezia souffre parfois de ne pas avoir sa mère à ses côtés. Elles sont devenues rapidement bonnes amies et elles sont proches.





Dernière édition par Le lion de Judas le Ven 3 Aoû - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Les Borgia ₪ [4/11] Jeu 2 Aoû - 23:30


Jean ou Juan de B. Llançol


tiny.

Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le date/mois 1470 à Valence en Espagne. Cela fait à présent 23 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de célibataire et je suis hétérosexuel ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe aisée et mon titre n’est autre que évêque de Melfi. Je fais donc partie des Borgia et je me battrais pour mes honneurs. Dieu m’a également fait à l’image de Mark Ryder et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita
Jean ou Juan de Borja Llançol de Romani fait partie de la famille Borgia. Il est lui aussi espagnol puisqu'il est né à Valence en 1470. Le jeune homme est donc l'arrière petit neveu du feu pape Calixte III et également petit neveu du pape Alexandre VI, cousins de Lucrezia, Joffre, Juan et Cesare Borgia qu'il connaît depuis toujours car il a passé une partie de son enfance avec eux lorsqu'avec son père le jeune homme faisait des aller-retour entre Rome et Valence. De même que lorsque les Borgia viennent en Espagne, il est là pour les accueillir. Il a d'ailleurs participé au mariage de Juan et de Maria Enriquez de Luna. Le père de Jean est mort très jeune, il n'a pas eu de repère paternel si ce n'est Rodrigo Borgia qui a toujours été là pour lui. Son oncle lui a offert une vie de prestige dans l'Eglise en le chargeant de nombreux titres tels que doyen du chapitre de Valence, gouverneur de Spoleto, protonotaire apostolique et évêque de Melfi. Dernièrement, Jean a été appelé avec son frère Pedro Luis à Rome sous ordre de Sa Sainteté le Pape. Le jeune homme se doute qu'il doit aller auprès de sa famille pour être nommé cardinal. Chose qu'au fond il n'apprécie guère. En effet, Jean est comme son cousin Cesare, il n'a jamais réellement désiré faire partie du clergé, il aurait aimé être un homme d'arme. Cependant, il est contraint d'accepter, il veut toujours être dans les bonnes grâces de son oncle. Mais, ce n'est pas pour autant qu'il va se comporter comme un religieux. Il garde toujours ses moeurs de laïcs.

Cesare Borgia ; Son cousin et lui sont très proches. Il faut dire que les deux hommes hormis les liens du sang, ont un destin commun : celui d’être un homme de Dieu. Les deux cousins n’apprécient pas leur statut, ils se sentent révoltés d’autant qu’ils désirent tout deux prendre un jour les armes pour devenir soldats. Malheureusement, la situation est impossible et ils sont contraints de poursuivre dans la voie que Rodrigo a décidé. Cesare et lui se soutiennent donc et se confient l’un à l’autre. De plus, ils tentent lors des consistoires d’aider au mieux le Pape dans sa politique. Les deux cousins passent souvent du temps ensemble y compris en dehors de la curie comme de très bons amis. Il est d’ailleurs au courant des projets de Cesare sur sa bande auquel il participe.

Lucrezia Borgia ; Sa cousine et lui s’entendent à merveille. Il est au petit soin pour elle quand elle a besoin de ses services. Il est venu exprès à Rome le jour de son mariage avec Giovanni Sforza et il sera également présent lors de son mariage à venir.

Rodrigo Borgia ; Jean doit tout à son oncle et cela malgré qu’il ne souhaite pas une carrière dans l’Eglise. Pourtant, il lui est redevable c’est grâce à lui si sa famille à réussit à s’imposer parmi les grands de ce monde. Il est conscient qu’être le neveu du Pape apporte ces heures de gloire comme des ennemis. Il est donc dévouer à aider Rodrigo à accomplir son ascension.

Pedro Luis de B. Llançol ; Son cadet et lui s’apprécient même si ce n’est pas le cas de temps à autre. Il arrive qu’ils se battent et se chamailles. Pedro Luis aime bien narguer son frère sur sa position de laïc au grand dam de ce dernier. Néanmoins, il sera toujours là pour lui quoiqu’il arrive. A la mort de leur père, Jean a prit le rôle du père de famille veillant sur les siens et sur son frère. S’il lui arrivait quelque chose il s’en voudrait.

Juan Borgia ; Les deux cousins ne s'entendent pas vraiment bien ensemble. Ils ont tendance à se battre lorsqu'ils se voient, du moins pas à chaque fois, mais ils sont rarement en d'accord. Avec Pedro Luis, ils aiment narguer leurs frères avec leur place au sein de l'Église. Ensuite, ils font partie de la même famille, il est l'un des fils du pape aussi et ils doivent se serrer les coudes contre les ennemis qui voudraient s'en prendre à eux, à Rodrigo. Juan trouve que Jean ressemble un peu beaucoup à son frère, Cesare, même s'il y a des différences que lui seul connaît. Quoi qu'il en soit, ils ne sont pas très proche, ni ami, mais ils doivent veiller l'un sur l'autre.






Dernière édition par Le lion de Judas le Ven 3 Aoû - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Les Borgia ₪ [4/11] Jeu 2 Aoû - 23:35


Pedro Luis de B. Llançol


tumblr.

Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le date/mois 1472 à Valence en Espagne. Cela fait à présent 21 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de célibataire et je suis hétérosexuel ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe aisée et mon titre n’est autre que chevalier. Je fais donc partie des Borgia et je me battrais pour mes honneurs. Dieu m’a également fait à l’image de Sam Claflin et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita
Pedro Luis de Borja Llançol de Romani est l'arrière petit neveu du Pape Calixte III. Il est également le petit neveu du Pape Alexandre VI et de surcroît le cousin de Cesare, Lucrezia, Joffre et Juan Borgia qu'il connaît depuis sa plus tendre enfance. Le jeune homme porte le même prénom que l'un de ses cousins décédé en 1491. Comparé à son grand-frère Jean Borgia, Pedro Luis à la chance de rester un homme laïc puisqu'il est nommé chevalier de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem. En effet, son oncle Rodrigo Borgia a toujours été présent pour sa famille, il a permis à son frère d'embrasser une carrière religieuse tandis que lui embrasse une carrière militaire. Pedro Luis est très vite passionné par les armes, la guerre, la bagarre et le sang. C'est un honneur pour lui de représenter l'étendard de la chrétienté et de faire honneur au Pape. Le jeune homme a comme tout homme laïc des besoins typiquement masculin comme aller dans les tavernes, se battre ou encore aller dans des bordels. Lorsqu'il est invité à venir auprès de sa famille à Rome, Pedro s'y sens comme chez soi. Il sort souvent la nuit avec son cousin Juan. Un jour, il décide de sortir seul. Pedro Luis entre dans une taverne, bois beaucoup trop. À la sortie alors qu'il arpente les rues en divaguant, Borja tombe nez à nez sur un groupe d'inconnus qui s'en prennent à lui. Pedro se fait ruer de coups et sent qu'il va y passer. Pourtant, il aperçoit au loin dans cette rue une femme...la vierge Marie. Il est persuadé qu'il s'agit d'elle car elle est vêtue de bleu et de rouge, son sourire et son visage sont angéliques. C'est d'ailleurs sur cette image que Pedro tomba dans l'inconscience. Il se réveillera deux jours plus tard au Palais Latran où sa famille réside. Personne ne peut expliquer pourquoi Pedro est en vie, Borja est persuadé d'un miracle, de cette apparition. Il en parle à son oncle le Pape qui lui propose de suivre une carrière religieuse. Pedro Luis est en pleine hésitation. Va-t-il choisir la voie religieuse ? Pourtant, ses vieilles habitudes sont toujours présentes et malgré le fait qu'il se préoccupe à présent de sa vie dans l'au-delà.

Jean de B. Llançol ; Son frère ainé et lui sont comme chien et chat. Ils passent leurs temps à se chamailler et se disputer. Pourtant, ils sont soudés, Pedro Luis sait qu’il pourra toujours compter sur son aîné en cas d’ennuis et inversement même s’il est plus probable que ce soit lui qui ai besoin d’aide plutôt que son frère.

Cesare Borgia ; S’il est moins proche de Cesare que de Juan, suite à son miracle Pedro Luis a décidé de connaître son cousin ou du moins sa condition. Pedro n’ose pas parler de religion avec son aîné c’est pourquoi il vient voir Cesare. Néanmoins, les deux hommes ont du mal à se comprendre. Il faut dire que pour Borgia revêtir des robes de cardinal ce n’est qu’un fardeau alors il ne comprend pas Pedro Luis sur sa volonté d’être religieux.

Rodrigo Borgia ; Pedro Luis doit tout à son oncle. Il est admiratif de ce dernier que ce soit pour ses talents de politiciens ou encore pour son statut de représentant de Dieu sur Terre. Le jeune homme aime bien converser avec lui et se confesse souvent. Depuis peu, Rodrigo lui a offert l’opportunité d’entrer dans les ordres. Pedro est perplexe mais, il est touché par cette proposition.

Lucrezia Borgia ; Ils ont beau être du même sang, Lucrezia et Pedro Luis ne se connaissent pas plus que cela. Le jeune homme n’a jamais osé réellement l’approcher. Il faut dire qu’il ne sait pas quoi converser avec elle, les affaires de femmes ça ne l’ intéressent pas.

Juan Borgia ; Juan et Pedro Luis sont assez proches. Lorsqu'ils étaient jeunes, encore aujourd'hui parfois, ils aiment ce taquiner et se bagarrer pour jouer. Ils ont des points en commun et passent parfois du temps dans les tavernes, à boire ou même à draguer les femmes. Cependant, Juan ne comprend pas vraiment ce qui s'est passé, le fait qu'il veuille entrer dans l'Église et puis son histoire, le fait qu'il pense avoir vu la vierge Marie. Il se moque souvent de cela et il essaye de le convaincre que cela n'est guère son destin. Il lui propose également un poste au sein de l'armée papale, un grade élevé, car étant son cousin et qu'ils s'aiment bien. Juan tente constamment de le faire changer d'idée. Il est persuadé que cela n'est pas fait pour lui. Les deux hommes s'entendent bien et continuent de passer du bon temps ensemble, même si Juan semble être désespéré par cela. Il ne comprend tout simplement ce changement radical.



Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Les Borgia ₪ [4/11] Sam 9 Fév - 21:10


Isabella Borgia


tumblr.


Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le 11 mars 1470 à Rome. Cela fait à présent 24 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de marié et je suis hétérosexuel ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe aisée et mon titre n’est autre que noble. Je fais donc partie des Borgia et je me battrais pour mes honneurs. Dieu m’a également fait à l’image de Eva Green et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita
Isabella Borgia est la fille de Rodrigo Borgia et d'une mère inconnue. Elle est la soeur de Jeronima et de Pedro Luis Borgia. Depuis qu'elle est jeune, elle et ses frères vivent avec leur père. Cependant, malgré ses absences à répétition c'est Adriana de Mila qui se charge d'eux. Isabella, son frère et sa soeur sont très inséparables, ils ont fait les quatre cents coups ensemble. Elle est d'ailleurs la plus espiègle d'entre eux. Même si elle n'a jamais connu sa mère Isabella vit une vie plutôt heureuse. Néanmoins, Rodrigo Borgia avait de grands desseins pour ses enfants. La première a en bénéficier est Jeromina qui épousa en 1482 un noble romain du nom de Gian Andrea Cesarini. Cette dernière mourra un an plus tard. Isabella qui était fusionnelle avec sa soeur, souffrit dans un premier temps de cette séparation. Ce fut ensuite le coup de grâce quand celle-ci mourra. La jeune femme était en deuil mais, elle ne pu le garder longtemps puisque la même année elle fut promise à Pier Giovanni Matuzzi lui aussi noble. Isabella ne se sentait pas prête à se marier, elle était âgé de seulement 13 ans. Elle pensait encore jouer avec ses poupées ou bien avec son frère. Cependant cette année 1483 fit d'elle une femme très jeune. Son époux âgé de trente ans ne perdit pas de temps pour la nuit de noces. La file de Rodrigo goûta de force à ce genre de plaisirs et mit au monde un petit Aurelio. Toujours la même année, son frère Pedro Luis part en Espagne pour servir la Couronne et se battre contre les musulmans. Savoir son frère loin d'elle la rend malade, lui qui était toujours là pour elle devait partir loin. Sa relation avec Pedro Luis frôlait l'inceste. Il faut dire qu'elle l'aimait plus que son propre époux. Sans lui et sans Jeronima, Isabella se sentait seule, elle n'aimait toujours pas son époux, voyait son père que très rarement même s'il lui apportait l'affection nécessaire au point qu'elle admirait sa personne. La jeune noble mis au monde son second enfant Ippolito en 1488. Isabella avait appris à aimer ses enfants, à être une mère modèle et à reporter son amour sur eux. De plus, le fait qu'elle mit au monde deux garçons assuraient l'héritage de Matuzzi et la paix puisque son époux la délaissait pour profiter de courtisanes. Quelques mois plus tard, après la naissance de son second fils Isabella appris la mort de Pedro Luis. La noble fit désemparé et triste. Isabella se précipita dès que possible chez son père Rodrigo où elle le découvrit en compagnie de ses quatre enfants : Cesare, Juan, Lucrezia et Joffre ainsi que sa maîtresse Vanozza Dei Cattanei. Depuis la naissance de Cesare en 1475, Isabella n'avait pas cru un seul instant les rumeurs qui courraient sur son père. Pour elle, il n'y avait que Pedro Luis, Jeronima et elle dans le coeur de Rodrigo. Mais, la mort de son premier fils l'avait fait se rapprocher de ses derniers enfants. Isabella ressentit de la tristesse, de la haine, du dégoût et de la jalousie envers sa nouvelle famille et surtout son père. Dans un premier temps, Isabella tenta de se mettre à l'écart le temps de soigner ses blessures. Mais, lors de l'élection de son père en 1492 en tant que pape, celle-ci décida de ne plus rester dans l'ombre et d'en tirer profit. Pourquoi les nouveaux bâtards du pape seraient les seuls à bénéficier de la grâce du Saint Père ? Isabella compte bien se venger. Depuis peu elle renoue avec son lien de fille envers son père et n'hésite pas à venir au Vatican quitte à croiser ses demi-frères. Après tout il s'agit d'une Borgia et elle en a tous les vices.

Alexandre VI Borgia ; Son père. Isabella partage pour lui de la haine et de l'amour qu'une fille peut offrir à son père. Être tiraillé par ses deux sentiments la pousse à tirer profit au sein de la famille et compte bien devenir sa fille préférée.

Lucrezia Borgia ; Sa demi sœur. Isabella jalouse le plus celle-ci car elle est la fille préférée de Rodrigo. Néanmoins, cette dernière a le plus de point commun avec sa demi sœur. En effet, Lucrezia a elle aussi du se marier très jeune et a eu un enfant, elle a du quitter son univers d'enfant pour celui à l'âge adulte selon le choix de son père. Même si elle la comprend, Isabella se montre hostile avec la jolie blonde.

Juan Borgia ; Son demi frère. Il lui rappelle son frère Pedro Luis et suit la même destinée que lui puisqu'il est lui aussi duc de Gandie. Isabella est proche de lui et leur relation ressemble a une relation de chien et chat. La jeune femme s'amuse à l'énerver, à le provoquer, elle a un caractère de feu avec lui. Un petit jeu de provocation entre eux s'est mit en place.

Cesare Borgia ; Son demi frère. Isabella se méfie de lui, elle le sait intelligent et manipulateur. La jeune femme préfère l'avoir de son côté pour ne pas mettre en péril ses désirs d'être dans cette famille. C'est donc un lien de méfiance qui s'installe entre eux.

Joffre Borgia ;Le dernier fils. Isabella a pu constater que Joffre n'avait rien avoir avec les autres membres de la famille. Il semble à l'écart et très mystérieux. La jeune femme envisage de découvrir ce mystère et s'en servir contre le reste des membres de la famille. Va-t-elle réussir ?

Vanozza Dei Cattanei ;Sa belle mère. La jeune femme la hait car elle lui en veut d'avoir prit la place de sa mère auprès de Rodrigo et surtout d'avoir mis au monde cette tribut de Borgia.

Giulia Fanèse ;Isabella se méfie d'elle. Néanmoins, sachant qu'il s'agit de la nouvelle maîtresse du pape, Isabella envisage bien de s'en faire une amie. Va-t-elle y arriver ?



Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Les Borgia ₪ [4/11] Mar 6 Aoû - 0:25


Ana de Borja Llançol


tumblr.  



Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le 15 octobre 1479 à Valence, Espsagne. Cela fait à présent 15 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de célibataire et je suis hétérosexuelle ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe aisée et mon titre n’est autre que noble. Je fais donc partie des Borgias et je me battrais pour mes honneurs.  Dieu m’a également fait à l’image de Freya Mavor et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita

Ana fait partie de la grande fratrie Borja-Llançol. Elle est née à Valence comme le reste de ses frères et soeur. Sa mère est la nièce du pape Alexandre VI. Ce qui fait d'elle, une cousine des enfants Borgia. C'est une enfant joviale qui apprécie la vie et c'est quelqu'un de passionnée. Elle se passionne notamment pour la musique, les animaux, la broderie également. Comme ses soeurs, elle fut élevée dans un couvent durant deux-trois ans, pour apprendre la religion et le savoir. Elle en ressortie soulagée, car elle n'aimait pas vraiment l'endroit. C'est une croyante, mais elle l'endroit ne lui plaisait pas vraiment. À son retour, elle continua de son éducation de jeune fille, cette fois-ci, c'était pour apprendre à devenir une femme, une future mariée lorsque le temps sera venu. Ana rêve d'amour et de joie, mais la réalité est tout autre. Le mariage n'est guère quelque chose de joyeux, du moins, pour beaucoup de femmes. Contrairement à ses frères, Ana est restée en Espagne avec sa famille jusqu'à ce qu'elle rencontre son cousin Juan Borgia, fils du pape Rodrigo Borgia. Elle est tombée sous le charme et elle lui a demandé gentiment de l'emmener avec elle, prétextant qu'elle voulait revoir ses frères. Néanmoins, c'était pour rester auprès de son charmant cousin. Depuis, elle est à Rome, habitant l'un des palais du pape. Elle est devenue amie avec Lucrezia Borgia et se plaint plutôt bien en Italie. Bien que ses soeurs et sa mère lui manquent beaucoup ainsi que la fraîcheur de l'Espagne. C'est la guerre à l'Italie et elle ne peut pas prendre le risque de retourner chez elle. De plus, elle compte sur son cousin pour la protéger. Elle espère seulement que le roi de France partira bien vite, car tout cela l'effraie en fait. Ana adore les jardins du Vatican, elle s'y promène souvent avec sa cousine Lucrezia, avec qui, elle joue beaucoup et passe son temps. Elle apprend de nouvelles choses dans la broderie et surtout, sur les secrets du Vatican.

Juan de B. Llançol ; Ana aime beaucoup ses frères, c'est sûrement lui, dont elle est le plus proche. Il est son protecteur et elle sent en sécurité avec lui. Il lui a appris beaucoup de choses, tant sur l'art, la poésie que sur la vie. Il sait qu'elle est insouciante et qu'elle peut être naïve lorsqu'elle est sous le charme. Lorsqu'il a quitté l'Espagne, elle pleurait à chaudes larmes. Ils se sont beaucoup écrit et maintenant qu'ils sont de retour, elle se sent mieux. Ils mangent souvent ensemble et il tente de la voir une ou deux heures par jour, lorsqu'il le peut.

Pedro Luis de B. Llançol ; Pedro-Luis aime beaucoup taquiner ses soeurs, notamment Ana, car elle peut se montrer très susceptible. Cela l'énerve vraiment, mais elle l'aime quand même, comme le reste de la fratrie. Ana n'arrive pas à comprendre ce qui s'est passé cette nuit-là, comment a-t-il pu avoir vu la vierge. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle a remercié grandement Dieu pour avoir sauvé son frère. Ana le questionne souvent sur la vie amoureuse et les relations, lorsqu'il n'a guère envie de répondre à l'une de ses nombreuses questions, il prend un air sérieux et dit à chaque fois, qu'elle est trop jeune pour comprendre, ce qui exaspère Ana. La jeune femme l'a prié d'arrêter de boire et de sortir la nuit, de peur que cette fois-ci, cela soit fatal.

Juan Borgia ; C'est grâce à lui, qu'elle est à Rome. Elle est en presque amoureuse, sous le charme. Il dégage quelque chose qui l'attire, qui l'excite, si on peut dire cela. Ils ne sont jamais touchés pour se retrouver dans un lit, car il espère que ça soit elle qui le veuille. Elle sait bien qu'il ne dira pas non, mais elle est prête à le faire, elle ne lui a pas encore dit. Elle a des étoiles dans les yeux lorsqu'elle le voit et à chaque fois, il lui adresse un sourire en coin qui fait craquer tant de filles. Elle le défend haut et fort, quand quelqu'un insulte son cousin, que cela soit un membre de la famille ou non. Ils passent du temps ensemble, mais elle a tout de même qu'il lui ''brise'' le coeur. Néanmoins, elle sait comment retenir son attention et elle fait tout pour le détourner des regards des autres femmes. Elle le veut pour elle seule et elle n'a pas peur de le montrer. Lucrezia ne comprend vraiment pas sa réaction vis-à-vis de son frère, il faut dire qu'elles ne le voient pas de la même façon. Juan apprécie sa douceur et sa beauté, sa compagnie et son charme subtil. Elle critique ouvertement les autres femmes devant lui, elle jalouse subtilement. Cela le fait rire, car il trouve la situation amusante. Le duc de Gandie n'est pas insensible à ses charmes, il apprécie cela.

Lucrezia Borgia ; La fille du pape était heureuse de voir Ana débarqué à Rome. Cela lui faisait une amie de son âge. Quelqu'un à qui parler et se confier, entre cousines et entre Borgia. Elles s'étaient déjà vues, mais elles n'étaient que de jeunes gamines et elles se rappellent vaguement. La différence c'est que Lucrezia a mûri plus rapidement à cause de son premier mariage et qu'elle vit avec une famille pas comme les autres, son père qui ne cesse d'avoir des maîtresses tout comme son frère Juan et son petit frère Joffre qui se rebelle. Il n'y a que Cesare, avec qui elle est proche et ça, Ana l'a bien remarqué. Les deux jeunes adolescentes adorent les fêtes où elles dansent ensemble et triomphe par leur beauté et leur joie de vivre.



Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les Borgia ₪ [4/11]

Revenir en haut Aller en bas

Les Borgia ₪ [4/11]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Original Crime Family :: 
l'Entrée de la cité éternelle
 :: les postes vacants
-