AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le peuple ₪ [8/8]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Le peuple ₪ [8/8] Mar 31 Juil - 18:14


Le peuple

Personnage Libre
Personnage Pris
Personnage Réservé

    Micheletto Corella  Sean Harris
    Livia Noctua Katrina Law
    Caterinella Freida Pinto
    Pedro Calderón Max Irons
    Claudia Maisie Williams
    Ercole Isaac Hempstead-Wright
    Vittoria Lippi Sophia Myles
    Minerva Solari Katie Mcgrath





Dernière édition par Le lion de Judas le Lun 5 Aoû - 17:16, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Le peuple ₪ [8/8] Mar 31 Juil - 18:53


Micheletto Corella


Eeriewhisper.



Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le date de naissance à Valence, Espagne. Cela fait à présent 27 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de célibataire et je suis bisexuel ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe moyenne et mon titre n’est autre que maître assassin. Je fais donc partie des gens du peuple et je me battrais pour mes honneurs. Dieu m’a également fait à l’image de Sean Harris et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita
Micheletto est issu du peuple. Il a enchaîné les petits boulots comme cuisinier, marchand entre autre. Mais, il s’est construit une réputation en tant qu’homme de main. En effet, Corella a prit goût aux meurtres et à la torture. Sans compter que ce métier paie plus que ses anciens travaux. C’est donc sans pitié qu’il est capable de tuer des enfants, des personnes innocentes pour satisfaire les exigences de ses maîtres. Le dernier en date était Orsino Orsini jusqu’à ce qu’il rencontre Cesare Borgia, le fils du Pape. Ce dernier lui propose une offre plus alléchante. Micheletto le sert dorénavant, il a su lui montrer sa loyauté et sa motivation d’aider la famille Borgia à garder le pouvoir. Micheletto donne aussi des cours de combat au cardinal qui rêve de prendre un jour les armes. Quant à son arme fétiche, il s’agit d’une corde de violon qui lui sert à étrangler ses victimes comme si elles étaient des pastèques.

Cesare Borgia ; Il s’agit de son maître, il lui obéit et ne compte pas le trahir. Il voit en Cesare une personne intelligente et dont qu'il est préférable d'avoir de son côté. De plus, les deux hommes s’apprécient, ils sont amis.

Lucrezia Borgia ; Lucrezia a tendance à le voir assez souvent avec son frère, depuis plus de deux ans environ, elle le croise parfois au Vatican, à l'extérieur, au marché, même dans les écuries. Cela lui est déjà arrivé de le surprendre et elle a toujours surpris quelques conversations avec Cesare, les espionnaient discrètement. Elle sait que son frère mène une double vie, mais laquelle, sûrement pas une vie pieuse, mais plutôt dangereuse. Une nuit, elle entra dans les appartements de son frère où elle a surpris les deux hommes en pleine conversation. Lucrezia demanda qui s'était et Cesare a dû donc présenter Michelotto à sa soeur tout en restant discret plus possible sur les secrets et les mauvaises choses. Depuis, elle connaît son nom, mais parfois, elle le surnomme cousin Miguel. Elle l'interroge souvent, étant curieuse de nature et qu'elle aime bien connaître les gens, surtout ceux qui entoure sa famille. Il la prend un peu comme une cousine, il la protège comme une soeur, en même temps, c'est la petite soeur chérie de Cesare Borgia. Il la trouve amusante, parfois un peu trop curieuse, mais aimable.





Dernière édition par Le lion de Judas le Ven 3 Aoû - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Le peuple ₪ [8/8] Mar 31 Juil - 18:59


Livia Noctua


Tumblr.  


Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le date de naissance à lieu de naissance. Cela fait à présent 19 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de célibataire et je suis bisexuelle ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe pauvre et mon titre n’est autre que //. Je fais donc partie des gens du peuple et je me battrais pour mes honneurs.  Dieu m’a également fait à l’image de Katrina Law et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita

Livia est une femme du peuple. Elle est née d’une mère morte en couche et d’un père dont la profession est peu noble puisqu’il s’agit d’un cocherel ( un vendeur de coq) métier dont elle va l‘aider. Son père et elle vivent dans le quartier le plus pauvre de Rome. Elle n’a jamais eu une éducation comme ces nobles en revanche elle a apprit la loi de la rue. La jeune femme sait survivre dans cette jungle pendant que le Pape et sa famille se pavanent devant un bon repas. Son caractère rebelle, elle le doit aux conditions de vie mais, surtout à sa première agression. Alors, que Livia rentrait chez elle, un groupe d’hommes ivres lui avaient barré la route. Elle essaya du mieux qu’elle pu de les envoyer promener afin de continuer son chemin mais, ces hommes là ne l’entendaient pas de cette manière et abusèrent de sa faiblesse. Livia se sentit souillée, elle avait envie de pleurer, hurler, se défouler. La demoiselle n’est pas du genre à s’apitoyer sur son sort, elle décida de se reprendre en main dans le sens où elle ne laisserait plus jamais aucune personne la toucher que ce soit par des coups ou des abus sexuelles. Livia apprit à se battre en provoquant des bagarres dans la rue. Au début, il s’agissait de querelles entre filles puis au fur et à mesure des hommes. La jeune femme ne manque pas d’énergie, d’habileté, de courage et de provocation. Dans les rues, Livia finit par se faire un nom, elle était autant craint qu’aimé. C’est une fille très solitaire, elle garde tout en elle. Quant à ses relations amoureuses, il s’agit plutôt de quelques coups d’un soir et seulement quand c’est elle qui décide, plus jamais un homme ne l’obligera à faire ce qu’elle ne veut pas. Profitant de sa notoriété de la rue, Livia entreprend des escroqueries avec des brigands, elle sait très bien arriver à ses fins surtout si ça peut permettre de rapporter quelques ducats à son père. D’ailleurs ce dernier n’est pas au courant de ce qui lui est arrivé mais, il a pu constater sa personnalité de tête brûlée. Un jour alors, qu’elle se promène Livia aperçoit les hommes ivres….folle de rage, elle s’empara de sa dague et assassinat l’un d’entre eux en pleine ruelle. Les autres avaient prit la fuite. Des soldats de l’armée pontificale de Juan Borgia firent avertit de ce désordre public et l’arrêta. Micheletto Corella qui connaît le père de Livia et sa fille, apprit que cette dernière se retrouve derrière les barreaux. L’homme de main décida de lui venir en aide en plaidant en sa faveur auprès de Cesare Borgia. A présent la jeune femme est en liberté et aux services du cardinal.


Micheletto Corella ; Livia le connaît parce qu’il s’agit d’un ami à son père mais, surtout parce que c’est lui qui a apprit à manier les armes et l’a fait sortir de prison suite à son arrestation. Elle l’apprécie et le respecte.

Cesare Borgia ; Si au début la jeune femme le méprise parce qu’il est noble, elle apprend très vite à l’apprécier. La raison ? Le cardinal n’est pas comme les personnes de son rang, il a quelque chose de différent comme par exemple son air froid et mystérieux. Où encore le fait qu’il semble être le plus proche du peuple. Mais, ce qui l’a séduite c’est avant tout la cause qu’il entreprend. En effet, le cardinal a décidé de constituer une bande constituée d’ancien Condottiere et gens du peuple pour l’aider dans ses missions et permettant ainsi à ses pauvres de s’enrichir. De plus, Cesare semble attentif à ses idées, elle est même la seule à lui tenir tête en cas de désaccord. Ils sont donc tout simplement des amis.

Emilio Concini ; Livia sait qu’elle peut-être un objet de fantasme et elle en a la preuve avec Emilio. Ce dernier a une personnalité très intéressante. Il la fait sourire lorsque ça en va pas et sait la remettre en place quand elle se permet des choses qui ne faut pas. Mais, Concini semble vouloir bien plus qu’une simple amitié. Quoiqu’il en soit, Livia reste sur ses gardes.





Dernière édition par Le lion de Judas le Ven 3 Aoû - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Le peuple ₪ [8/8] Ven 3 Aoû - 15:12


Caterinella


tumblr.


Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le 11 avril 1469 à Maures, dans le nord de l'Afrique. Cela fait à présent 25 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de célibataire et je suis hétérosexuel ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe moyenne et mon titre n’est autre que esclave et servante de Lucrezia Borgia. Je fais donc partie des peuple et je me battrais pour mes honneurs. Dieu m’a également fait à l’image de Freida Pinto et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita
Caterinella n'a aucun souvenir de sa famille. Elle a été vendue très tôt dans son enfance et acheter par un riche noble. Elle a vécu son enfance en Afrique, où elle a appris l'art de faire l'amour, lire aussi et à être une personne serviable. Malgré son statut d'esclave, c'est une jeune femme cultivée et elle a pris d'elle-même les choses de la vie, comme le poison et même se battre pour survivre. Elle n'a jamais été maltraitée non plus. Bien que son statut ne soit pas une noble, elle a toujours de l'élégance, vêtue d'une jolie robe très fine, portant des bracelets d'or et de perles. Elle a toujours été récompensée comme il se devait, en bijoux et argent. Cela ne fait pas d'elle une noble, mais pas une pauvre non plus. Caterinella a été acheté et amener sur un bateau pour se rendre en Italie vers 1492. Nicolas Machiavel acheta la jeune esclave qui a des talents particuliers pour en faire cadeau à la fille du pape, Lucrezia Borgia qui venait de se marier à Giovanni Sforza. Caterinella fut donc donné comme cadeau de mariage à Lucrezia. Son rôle était de la servir et de faire ses moindres désirs. Lorsque le mariage avec Giovanni a été annulé, Lucrezia lui a demandé si elle voulait rester à ses côtés. Elles avaient tissé des liens d'amitiés et de confiance et cette dernière accepta de suivre sa maîtresse jusqu'à Rome, où elle continue de la servir et devient une de ses favorites et Lucrezia l'appelle l'oiseau rare.

Lucrezia Borgia ; Elle, c'est sa maîtresse. Elle est à son service depuis déjà un an. Caterinella la sert fidèlement et se méfie fortement des hommes que Lucrezia fréquente, même parfois de sa famille. C'est une femme discrète et donc, ne dit rien ce qui concerne vraiment sa famille, mais elle n'hésite pas à conseiller sa maîtresse envers les hommes. Récemment, elle lui a parlé du poison, ce dangereux liquide qui fait un meurtre discret en général. Elle lui conseille d'utiliser un minimum de doses pour pouvoir tuer sa victime. Lucrezia est attiré par cela et tente d'en savoir plus avec son esclave, à ce sujet. Caterinella protège sa maîtresse, car bien qu'elle soit qu'une employée, les deux femmes sont assez proches et s'entendent bien. Caterinella fut heureuse lorsque le mariage avec Giovanni Sforza fut annulé, car elle ne pouvait pas supporter cet homme, qui d'ailleurs, ne se gênait pas pour lui faire des remarques pour défendre sa jeune maîtresse. Lucrezia a ramené avec elle son cadeau de mariage, elle est bien plus que cela. Lucrezia la traite comme une amie en général et non comme une chose qui a été achetée.



Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Le peuple ₪ [8/8] Sam 4 Aoû - 0:16


Pedro Calderón


tumblr.

Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le 6 février 1476 à en Espagne. Cela fait à présent 18 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de célibataire et je suis hétérosexuel ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe moyenne et mon titre n’est autre que chambellan, au service du pape Alexandre VI. Je fais donc partie des gens du peuple et je me battrais pour mes honneurs. Dieu m’a également fait à l’image de Max Irons et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita
Pedro est né en Espagne. Il a vécu son enfance là-bas, où il a fait de bonne étude, en prenant plusieurs langues et il a eu une bonne éducation par la même occasion. Il est né d'une famille riche, mais pas noble. Ses parents espéraient qu'il peut travailler auprès d'un noble en tant que page ou encore écuyer tout simplement, afin d'apprendre les manières nobles et pouvoir par la suite se marier et avoir des enfants. Il a travaillé pour un cardinal durant quelques mois, mais lorsque ce dernier est mort, il est retourné à la maison familière. Ce n'est que plus tard, qu'on lui demanda d'aller à Rome, en Italie pour faire bonne figure auprès de Rodrigo Borgia qui venait récemment d'être élu pape en tant qu'Alexandre VI. Cela n'a pas pris de temps avant que le pape accepte son aide comme gentilhomme. Il est devenu Page de Sa Sainteté, conscient qu'il ne travaille pas pour n'importe qui, non par le titre, mais tout simplement que la famille Borgia ne sont pas des personnes que l'on peut tromper. Au début, il avait souvent peur de faire une gaffe, mais plus les jours avançaient, il sentait que Rodrigo donnait plus de confiance au jeune Pedro et il en devient même son messager. De toute façon, s'il venait à arriver quelque chose, il sait très bien qu'il serait rapidement en danger. Or, il évite de penser à cela et toute façon, il ne compte pas les trahir. Il écrit de temps entre autres à ses parents pour leur donner des nouvelles, il se plaît à Rome et au Vatican tout particulièrement. Pedro qui a commencé à voir plus souvent Lucrezia Borgia, la fille du pape. Elle lui a tout simplement tapé dans l'oeil et pourtant, la jolie blonde n'a pas cessé de refuser ses avances, lui criant même dessus et il n'a jamais lâché l'affaire. Aujourd'hui, ils se voient en tant qu'amants, mais les choses sont plus complexes, car il reçoit des avertissements sévères de Rodrigo Borgia, mais il sent aussi que ses frères, particulièrement Cesare, que cela ne leur plaît guère de voir ce jeune homme approché leur soeur. Pourtant, insouciant, il continue de la voir, plus ou moins secrètement. Il compte devenir soldat d'ailleurs, il a fait quelques entraînements, mais pour l'instant, ce n'est pas vraiment le bon temps, car la guerre approche, néanmoins, il reste un bon combattant.

Lucrezia Borgia ; Ils se fréquentent depuis quelques mois. Elle refusa constamment ses avances au début, elle savait que cette relation ne pourrait jamais fonctionner. C'est la fille du pape et lui, un simple serviteur. Ce n'est pas le genre de relation qui peut fonctionner, mais à force, la jolie blonde se laissa tenter par l'aventure avec Pedro. Ils sont amants, le bruit court d'ailleurs, cette rumeur n'est pas fondée, mais elle tente de le nier un peu, car après tout, elle sait que Pedro risque gros si son père ou encore son frère venait à l'apprendre. Ils se voient souvent à l'extérieur du palais et elle demande à sa servante Caterinella de la couvrir lorsqu'ils vont se voir. Il en est amoureux, mais le coeur de Lucrezia n'est pas si facile à prendre qu'il pourrait le croire. Cependant, il ne lâche pas l'affaire, après tout, il a réussi à l'avoir dans son lit. Il serait prêt à tuer pour elle.

Rodrigo Borgia ; Il est son page et il le sert fidèlement. Il travaille pour lui depuis un an et il a réussi à gagner la confiance du pape en personne. D'ailleurs, Pedro est aussi son messager par la même occasion et il est un peu plus qu'un page, il rend service à Rodrigo. Cependant, depuis quelques mois, il a la tête dans les nuages, il a commencé à entretenir une relation avec la fille de ce dernier. Ils s'affichent parfois ensemble dans les jardins ou dans le marché, mais il a été averti par le pape de faire bien attention et de ne pas aller trop loin. Hélas, il continue de voir la fille du pape.

Cesare Borgia ;Le fils du pape et aîné de Lucrezia. Pedro n’a rien contre lui pourtant il sent que Cesare ne l’apprécie pas. Il croit en savoir la cause. Peut-être que Borgia a découvert sa relation avec Lucrezia. Quoiqu’il en soit, Pedro tente à chaque fois de faire bonne figure tout en se méfiant. Cesare est un homme qui l’impressionne et se doute que ce dernier est prêt à l’éliminer pour l’éloigner de la jolie blonde.



Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Le peuple ₪ [8/8] Ven 2 Nov - 16:28


Claudia


tumblr.


Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le 14 décembre 1482 à Palestrina, Rome, Italie. Cela fait à présent 12 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de célibataire et je suis hétérosexuelle ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe pauvre et mon titre n’est autre que orpheline. Je fais donc partie du peuple et je me battrais pour mes honneurs. Dieu m’a également fait à l’image de Maisie Williams et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita
Claudia naquit dans un bordel tout comme son frère jumeau. Leur mère était une prostituée, des plus belles et des plus reconnues à ce moment-là. La patronne ne voulait pas que Marisa, ainsi on l'appelait, garde ses deux bébés qui ne feront que faire fuir les clients. Il était trop tard, Marisa avait déjà pris la décision de les garder et s'il le fallait, il quitterait son travail pour eux. Son instinct maternel avait pris le dessus, car avant l'accouchement, elle pensait les abandonner ou encore les données à un orphelinat. Marisa n'avait pas envie de les abandonner. Elle les garda cachés dans sa chambre. Après un ou deux mois, la patronna décida finalement de la mettre à la rue. Elle se fichait de ce qui pouvait lui arriver. La jeune mère de dix-sept ans dormit pendant des semaines sous un pont, avant de mourir de faim. Son cadavre traînait par là et c'est un noble qui entendit des cris de deux bébés ou plutôt d'un seul. Si fort étaient les cris de Claudia et non ceux de son jumeau, qui ne pleurait quasiment jamais. L'homme décida d'enterrer la jeune femme et d'apporter les nouveau-nés chez lui. Ils ont grandi dans cette maison jusqu'à l'âge de six ans avant de se retrouver orphelin à nouveau. Ils ont erré les rues pendant des mois, des années, volant de la nourriture et même des couvertures pour pouvoir dormir ici et là. Ils ne connaissent pas véritablement la religion ou encore la véritable nourriture. Claudia a toujours veillé sur son jumeau, car malgré tout, il est un peu plus sensible que lui et peut parfois baisser les bras plus vite qu'elle le ferait. Aujourd'hui, ils errent près du Vatican, dans les marchés. Ils ont fait la rencontre de la fille du pape, Lucrezia Borgia, qui a promis à ses deux orphelins la construction d'un orphelinat. Ils comptent la soutenir et depuis la rencontre, ils sont mieux nourris à l'aide de Lucrezia et aussi de sa mère, Vannozza dei Cattanei. Claudia s'infiltre parfois dans des endroits pour aider dame Lucrezia, à recevoir des informations, en échange de quelques pièces et de nourriture.

Ercole ; Son jumeau. Celui qui est sortie quelques minutes après elle, ce qui fait d'elle en quelque sorte, l'aînée des deux. Ils sont très proches et très liés. Ils ont vécu beaucoup de choses ensemble depuis leur naissance et surtout, depuis qu'ils ont été abandonnés par cette famille noble qui venait d'être dépossédé de leur bien. Ils savent qu'ils peuvent que compter sur l'un et de l'autre et cela a toujours été ainsi. Ils ont du mal à s'éloigner et font les quatre cents coups ensemble. Étant tous les deux aventureux et ils recherchent constamment des sensations. Ils se connaissent par coeur et malgré les airs parfois hautains de son frère, elle a toujours été là pour le réconforter, car au fond, il est sensible et manque de confiance. S'ils venaient à se retrouver séparé un jour, l'autre pourrait entendre la détresse de l'autre et la souffrance qu'il éprouve. Ils s'amusent parfois à ce taquiner et à se courir l'un après l'autre dans les marchés.

Lucrezia Borgia ; Méfiante au début avec cette noble, Claudia finit tout de même par devenir amie. Au début, ce n'était pas très facile, car Claudia refusait sans cesse l'aide et qu'ils étaient capables de se débrouiller seule, mais voyant son frère qui était plus aimable avec la fille du pape. Elle finit par céder, devenant plus domptable si on veut et gentille. Elles n'ont pas vraiment de différences niveau âge et s'entendent plutôt bien en général. Elle aide Lucrezia à avoir des informations qu'elle souhaite, en échange, elle reçoit une petite bourse et de la nourriture. Elle leur a promis un orphelinat et Claudia ne compte pas oublier cette promesse.



Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Le peuple ₪ [8/8] Ven 2 Nov - 16:30


Ercole


tumblr.


Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le 14 décembre 1482 à Palestrina, Rome, Italie. Cela fait à présent 12 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de célibataire et je suis hétérosexuel ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe pauvre et mon titre n’est autre que orphelin. Je fais donc partie du peuples et je me battrais pour mes honneurs. Dieu m’a également fait à l’image de Isaac Hempstead-Wright et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita
Né en plein hiver, Ercole naquit dans un bordel tout comme sa jumelle, Claudia. Comparer à sa soeur, il cessa de pleurer au bout de quelques minutes, depuis, il n'a jamais vraiment pleuré durant sa petite enfance. Il fut un bébé calme et tranquille, le contraire de Claudia. Même lorsqu'il fut abandonné sous un pont tout comme sa soeur, car leur mère venait de mourir de faim et de froid. Un noble, peut-on dire un bon samaritain ? Il a ramené les deux nouveau-nés à la maison, où la chaleur régnait et l'amour. Ils furent heureux pendant un temps, jusqu'à ce qu'ils atteignent où les parents n'ont pas eu d'autres choix que de les abandonner, car ils n'avaient presque plus rien pour les nourrir, dépouillé de leur bien. Depuis ce jour, les jumeaux sont inséparables et ne font qu'un. Ils errent les rues, volent la nourriture, dorment sous des ponts, souvent avec de vieux draps troués. Ils vécurent ainsi jusqu'à ce qu'ils retrouvent réellement dans la cité éternelle, près du Vatican. Certes, ils sont toujours orphelins et n'ont pas réellement de toit, mais avec l'aide de la fille du pape, Lucrezia Borgia, ils ont pu se nourrir mieux et ils ont même eu droit de nouveaux vêtements et ce, sans trou. Ercole est très content et il fait totalement confiance à la Lucrezia. Il l'a même adopté en quelque sorte. Ercole attend avec impatiente la construction de l'orphelinat. En attendant, tout comme sa soeur, ils tournent alentour des marchés, continuant de voler et de s'amuser à leur façon.

Claudia ; Sa soeur et lui sont inséparables et ce, depuis la naissance. Certes, ils sont jumeaux, mais les prévues les a davantage unis. Évidemment, cela est purement fraternel et amical. Ils ont vécu beaucoup de moments difficiles et ils ont toujours sur les remonter avec grand courage. Et ce, même si parfois Ercole pensait abandonner, Claudia a toujours été là pour lui remonter la morale et prendre soin de lui. Ils comptent l'un sur l'autre. Ils ont tendance parfois à faire les quatre cents coups, tous deux aventureux et que Ercole adore grimper, un peu partout et Claudia, faire sa maligne en prenant du risque.

Lucrezia Borgia ; Il lui a fait confiance plus rapidement que sa jumelle. Il croit en elle et la construction de l'orphelinat. Ercole l'apprécie beaucoup et il adore sa présence lorsqu'elle est là. Lucrezia le traite comme un petit frère, comme quelqu'un de normal et de sa famille. Depuis qu'ils se connaissent, elle prend soin d'eux quand elle le peut puisqu'elle ne peut pas toujours sortir à sa guise, mais fait son possible pour y arriver et les aidés à s'en sortir à sa façon.



Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Le peuple ₪ [8/8] Mer 13 Fév - 16:24


Vittoria Lippi


tumblr.


Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le 2 avril 1470 à Florence. Cela fait à présent 24 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de célibataire et je suis hétérosexuelle ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe pauvre et mon titre n’est autre que dame de compagnie et nounou pour Giovanni Borgia. Je fais donc partie du peuple et je me battrais pour mes honneurs. Dieu m’a également fait à l’image de Sophia Myles et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita
Vittoria naquit à la ville de Florence, d'une mère qui était sage-femme et d'un père qui était peintre. Laura, sa mère, accoucha le matin très tôt où elle n'eut aucune misère à accoucher de sa fille. Elle est également le deuxième enfant du couple. Elle a un frère aîné, Gaspare, âgé de trois ans au moment où elle est née. Le père, Angelo, était déjà prêt à peintre son épouse et son nouveau bébé. Ce qu'il fit quelques heures plus tard, le temps que la dame se repose et ainsi que le bébé. Ils étaient tous heureux du nouveau membre dans la famille. Vittoria fut élevée avec les moyens que ses parents avaient. Ils n'étaient pas très riches, mais tout juste assez pour avoir un toit au-dessus de leur tête et de la nourriture, ainsi que les besoins personnels dont la famille avait besoin. Sa mère l'a élevé, car n'ayant pas les moyens de payer une gouvernante ou de l'envoyer dans un couvent, elle devait faire avec ce qu'elle avait. Elle a pu apprendre le strict minimum, lire, écrire et Laura, sa mère, lui a appris le métier de sage-femme. Vittoria apprécia le milieu, mais elle préférait se tourner vers les enfants, s'occuper des enfants, être leur nounou. Son frère mourra d'une pneumonie, alors qu'elle n'avait que huit ans. Ce fut une grande perte. Ce n'était pas le dernier drame qu'ils allaient vivre, car deux ans plus tard, ce fut au tour du père qui mourra d'un empoisonnement alimentaire. Il resta seulement la mère et la fille qui vécurent dans le chagrin, mais qui surmontèrent aussi bien que mal cette grande douleur de la perte du père et du fils. Vittoria s'orienta vers la carrière de nounou et de domestique. Elle ne savait pas si un jour l'amour lui tomberait dessus, mais elle n'y pensait pas, car elle se consacra surtout à Dieu et donc, à l'église, où elle se rend chaque semaine. En 1492, elle fut engagée au palais du Latran en tant que domestique où elle devra servir la fille du nouveau pape qui est Alexandre VI et sa fille qui est Lucrezia Borgia. Elle entra donc à son service dans sa suite où elle s'occupa avec les autres femmes de ses besoins, de la vêtir, de la laver et de surveiller sur elle. Elle l'a suivi même jusqu'à Pesaro, néanmoins, sa mère qui était très malade, avait besoin de sa fille pour le peu qui lui restait. Vittoria eut l'accord de sa jeune maîtresse pour partir à Florence où elle resta aux côtés de sa mère durant un mois, celle-ci s'éteignit, laissant quelques biens à sa fille. Elle ne voulait pas vendre la propriété, car cela représente les quelques souvenirs qui lui restent de sa famille, mais elle loua l'endroit à un couple. Vittoria retourna à Pesaro auprès de la fille du pape avec ses biens précieux. Très vite, Vittoria trouva une nouvelle famille, du moins, auprès de Lucrezia. Elles sont proches et depuis la naissance du petit Giovanni, Vittoria devient la nanny du fils de Lucrezia, elle s'occupe de lui assez souvent, quand Lucrezia n'est pas dans la possibilité de le faire. Ainsi qu'on la surnomme souvent, du moins, Lucrezia, Nanny. Vittoria habite donc auprès de Lucrezia Borgia et la servira jusqu'au bout. La jeune dame continue ses prières et sa condition ne la gêne pas. Elle connaît les risques de rester là, pourtant, elle reste tout de même, car elle sait que rien ne l'attend ailleurs.

Lucrezia Borgia ; Elles se connaissent depuis environ deux ou trois ans. Vittoria la suit dans ses déplacements et elle est lui complètement loyale. Elle s'est prise d'affection pour la petite Borgia, qu'elle aime beaucoup. Elle s'occupe de Giovanni en tant que nounou, du moins, surtout quand Lucrezia n'est pas disponible. Elle l'avait également aidé pour voir Paolo auparavant, avant que ce dernier meurt et parfois la couvre pour ses rendez-vous nocturnes avec Cesare. Vittoria ne sait pas pour la relation incestueuse de Lucrezia, pas officiellement, mais elle se doute fortement de quelque chose, car elle voit souvent les va et vient que son frère dans ses appartements et que sa maîtresse lui a déjà laissé entendre qu'il se passait quelque chose entre lui et elle. Elle se doute de quelque chose, c'est une évidence. Vittoria a fait part de sa méfiance envers Caterinella, mais Lucrezia a un grand coeur et elle ne considère aucune des deux comme espionne ou néfaste. Les deux amies passent parfois des moments ensemble, à broder, à parler de tout et de rien et Vittoria est toujours là avec l'oreille attentive et les mots pour réconforter la jeune Borgia. Elles sont donc de bonnes amies et Lucrezia se montre généreuse avec ses dames de compagnie en leur offrant parfois des bijoux.

Caterinella ; Vittoria est arrivée la première et Caterinella quelques mois plus tard, voir un an plus tard. Elles ne s'aiment pas depuis le tout début. Elles sont jalouses de l'un et de l'autre, particulièrement Vittoria qui n'aime pas voir cette femme aussi proche de Lucrezia Borgia. Elles sont toutes les deux fidèle et loyale envers la Borgia et il ne fait aucun doute qu'aucune des deux trahirait la confiance, l'affection et l'amitié de la jolie blonde. Elles se lancent souvent des regards froids, tout ce qui peut les unir c'est la fille du pape. Mais à part cela, elles n'ont rien en commun. Vittoria trouve que Caterinella a une mauvaise influence sur Lurezia. Il y a la souris et le chat, qui est qui entre les deux dames ?



Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
avatar
Le lion de Judas

  We are Borgias, we never forgive  

 LETTRES : 236
 DÉBARQUEMENT LE : 26/07/2012
 CRÉDITS : L'avatar a été fait par TINY. (à ne pas prendre)

MessageSujet: Re: Le peuple ₪ [8/8] Lun 5 Aoû - 17:15


Minerva Solari


tumblr.  



Dieu notre sauveur a décidé d’offrir à mes parents ma divine présence le 10 février 1467 à Oggiono, Lombardie. Cela fait à présent 28 ans que je suis sur terre. Je mène une vie de célibataire et je suis hétérosexuelle ce qui me mêle à de nombreuses intrigues amoureuses. Ma vie est parfois mouvementée car elle est liée à ma classe sociale. En effet, je suis d’une classe pauvre et moyenne et mon titre n’est autre que voyante, ''sorcière'', guérisseuse. Je fais donc partie du peuple et je me battrais pour mes honneurs.  Dieu m’a également fait à l’image de Katie Mcgrath et ma beauté n’a d’égale que l'amour dont j'éprouve pour lui.


la storia della vostra vita

Minerva est la fille unique d'un couple paysan qui gagnait leur vie à voler l'argent des gens en leur faisant croire qu'ils avaient des dons de voyance. Ils fabriquaient des potions mélangées d'herbe et tentaient de guérir les gens. Ils ont passé leur vie à changer de ville. Évidemment, ils n'avaient guère de pouvoir et ils étaient souvent insultés par les nobles. Ils ont échappé à la mort plusieurs fois avant d'être tué. Minerva n'avait que six ans lorsque ses parents sont morts de façon violente. Cela la marquera le restant de ses jours. Minerva se réfugia dans un couvent. On l'accueillit durant quelques années avant de la jeter à dehors de ses murs saints. Dit-on que l'enfant parlait étrangement et qu'elle évoquait le '' mal '', les nonnes et même un prêtre ont tenté de l'exorciser, mais en vain. Minerva n'était guère possédée, elle détestait l'endroit et elle trouvait une raison de fuir les lieux. Elle se rendit dans sa ville natale avant de rejoindre Rome pour s'y établir. Elle s'ouvrit un kiosque au marché et commença à faire comme ses parents. Ils n'ont pas eu vraiment le temps de lui enseigner des choses, mais elle garda avec des allumettes et de petits livres remplis de recettes. Minerva n'a pas très bonne réputation, on la traite comme une sorcière et pourtant, cela ne la dérange guère. Elle prend la main des personnes qui passent et commence à leur lire l'avenir. On la paye pour guérir des paysans malades, parfois cela fonctionne avec les bons ingrédients, parfois non et elle ne reviendra jamais dans le quartier ou alors incognito. Minerva se moque de la religion du pape. Elle ne croit pas vraiment en grand-chose. Elle ne va guère à l'église. Elle croit de toute façon, que Dieu a jeté une mauvaise malédiction sur sa famille à elle, c'est pour cela qu'elle n'est pas très proche de ces croyances. Ce n'est pas une vraie sorcière évidemment et elle ne peut donc pas faire voler une assiette ou encore jeter un sort. Cependant, elle a certaines ''visions''. Elle est différente des autres. Minerva connaît certains tours de voyances, de poisons et de malédictions.

Lucrezia Borgia ; Elles se sont rencontrés lorsqu'une partie de chasse avec des nobles. Lucrezia s'est soudainement égaré dans la forêt et elle a fait la rencontre de la dite ''sorcière''. Lucrezia trouva de drôle de champignon, des champignons qui peuvent s'avérer mortel. Minerva voyait que la jeune femme était tourmentée par diverses raisons, elle savait beaucoup de choses, pourtant, elle n'a rien déballé. Elle attend que ça soit la fille du pape qui lui pose des questions. Elle tente de lui montrer comment fabriquer des poisons, car la rumeur veut que Lucrezia soit une empoisonneuse. Il est vrai qu'elle a commencé à s'y intéresser et qu'elle aimerait parfois en avoir recours. Elle a une ''mauvaise'' influence et tente d'utiliser la naïveté de la jolie blonde, même si elle a pu voir son caractère. Elles se rencontrent parfois, voulant savoir des choses sur l'avenir, des questions, Lucrezia est attiré par cela et fortement curieuse.

Cesare Borgia ; Ils ne s'entendent pas vraiment bien. Cesare se méfie beaucoup de cette femme et il n'apprécie guère qu'elle s'intéresse autant à Lucrezia, qu'elle tente même de l'influencer du côté de l'obscur, si on peut dire cela ainsi. Elle fait exprès et bien sûr, Minerva sait qu'elle doit se méfier du fils du pape, comme beaucoup le savent, il est capable de tout et que de plus, les sorcières ne sont pas bien vues. Elle tente de l'éviter, mais elle ne sait pas ou peut-être qu'elle le sait, qu'il la fait surveiller et qu'il veut l'éloigner de sa soeur, Lucrezia Borgia.

Giovanni Colonna ; Minerva a travaillé pour lui durant un an environ. Néanmoins, il la prenait vraiment pour une esclave, même si elle n'est pas noble. La jeune femme n'apprécia guère sa façon de faire et elle a décidé d'arrêter de travailler pour lui. Hélas, cela n'est pas aussi facile que de le dire. Le cardinal n'est pas un homme saint malgré sa condition. C'est un homme violent comme le reste des hommes de la famille Colonna. Il la viola pour la punir, lorsqu'elle le maudissait et l'insultait. Minerva n'a pas réagi au viol comme les autres femmes, elle ne cessait de lui crier dessus et de le maudire, lui disant qu'il va le payer un de ces jours. Après l'avoir souillé, elle quitta le palais Colonna avec le visage rouge, la rage et la haine s'étaient emparées d'elle. Depuis, elle n'a pas encore accompli sa vengeance, mais elle le fera bien un de ces jours.




Revenir en haut Aller en bas
http://theborgias.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le peuple ₪ [8/8]

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple ₪ [8/8]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» Par Mario Barthelot la victoire du peuple
» Quel peuple terrien pour arda?
» Les drúedain et le peuple de Haleth
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Original Crime Family :: 
l'Entrée de la cité éternelle
 :: les postes vacants
-